Halo


Rinko Kawauchi
2017 (7’)
Courtesy CHRISTOPHE GUYE Galerie


Tout semble être poussière et vapeur dans l’obscurité. La vérité apparait comme une lueur dans un monde sous zéro. Son caractère éphémère, une dure réalité. Poussière, neige, pluie, et des sphères de ferraille, tous. Des excréments d’oiseaux sur un capot de voiture. La même chose, aucune différence. Ce n’est pas une coïncidence si les galaxies et le tournoiement des vagues ont la même forme. Impatient de voir des belles choses. Dans l’émerveillement des choses existantes bien qu’invisible. S’accrocher aux innombrables émotions, toutes mélanger, et aller de l’avant. Utiliser quelque chose de petit, brillant et distant comme source de lumière. Être mené dans un lieu loin dans l’ombre. Alors que je rentrais, la neige tomba. Je pensais que c’était de la neige, mais c’était des crottes d’étourneau. En regardant en bas, la neige est au sol. Je pensais que c’était une nuit de bénédiction. C’était aussi une pluie de chagrin. Un bel halo de lumière était visible au loin.


Séance:

Jeudi 8 NOV - 18H
Série de projections de la JPMorgan Chase Art Collection - (29')