BUBBLE HOUSE


Tacita Dean
1999 - 23’’ - Couleur, son
Courtesy: cnap (centre national des arts plastiques)



Les œuvres de Tacita Dean prennent toujours la forme d'une enquête, d'un voyage à la recherche d'objets abandonnés, de personnages disparus. Sa démarche consiste à documenter un événement réel ou supposé tel en partant d'une collection d'indices ou de traces singulières , et en restituant la mémoire au cours de sa quête. Ainsi, son intérêt se porte vers les aventuriers solitaires du Land Art et de la "disparition" de l'œuvre dans un territoire, telles les œuvres de Bas Jan Ader ou de Robert Smithson.
Les récits de faits divers, les enquêtes journalistiques alimentent le travail de Tacita Dean, qui mêle fiction et documentaire en s'attachant aux contiguïtés établies entre des destins singuliers, anonymes, et l'information. Partie sur une île des Caraïbes à la recherche d'une épave de l'aventurier Donald Crowhurst, disparu en mer après l'invention de sa victoire fictive au Golden Globe en 1969, celle-ci découvre la "Bubble House", édifiée par un français condamné à trente-cinq ans de prison avant la finition des travaux. Le film Bubble House (1999) évoque, à travers une considération sur l'architecture moderniste, les court-circuits qui s'instaurent entre l'idée du futur et de la ruine, l'utopie et l'aventure.


Séances:

Jeudi 8 NOV - 16H
DÉCOMPOSÉ(E)S (99')- série de projections incluant "Bubble House"

Samedi 10 NOV - 16H
DÉCOMPOSÉ(E)S (99')- série de projections incluant "Bubble House"