Nadav Kander, <em>Water I, Shoeburyness towards the Isle of Grain</em>, 2015,  Copyright Flowers Gallery
Photographies sonores

Nadav Kander par Christoph Wiesner


Nadav Kander, Dark Line – The Thames Estuary
GALERIE :  Flowers
VOIR LE PROFIL DE LA GALERIE

Appel des sirènes, entre immensité liquide et horizons ténébreux, la belle tumultueuse, nous accueille, tourmentée avec ses crêtes d’écume, prête à jaillir, au bord du débordement, seul son cadre la retient et contraint son accélération par un rythme syncopé. Après la tempête c’est le retour au calme, profonde, puis sombre, de plus en plus atmosphérique, telle une peinture monochrome à se perdre dans les ténèbres brumeuses. La belle Tamise, car c’est elle la reine, nous entraine inexorablement vers ses profondeurs abyssales, obscures, énigmatiques bordées de no man’s land. Elle est la mémoire et l’oubli des millénaires, absorbé par son flux de sa source à son estuaire. Elle a accueilli splendeurs et misères au cours des siècles. Elle a porté ses heures sombres mais aussi ses fêtes luxuriantes accompagnées de Water Music. Par cette série où la verticalité rappelle celle des portraits, Nadav Kander se livre à un essai à la recherche des secrets impalpables de ce fleuve qui se dérobe.

Christoph Wiesner