Conversations & rencontres 

La Plateforme
Commissaire invitée : Mouna Mekouar

La photographie trompe et montre qu'elle trompe

Vendredi 10 novembre

12H30-13H15

Conversation entreHelga de Alvear (collectionneuse), Marta Gili (directrice du Jeu de Paume) & Mark Roe (conservateur en chef, JPMorgan Chase Art Collection).

CONVERSATIONS ORGANISEES ET PRESENTEES PAR MOUNA MEKOUAR

La Photographie trompe et montre qu’elle trompe

13H45-14H45

Carte blanche Etudiants 2017 avec Leon Billerbeck, William Lakin, George Selley, Alexey Shlyk et Vincent Marcilhacy (directeur de Picto Foundation).

15H-15H45: Les dons d'ubiquité d'une image

Conversation entre Martin Parr (artiste) et Marcelo Brodsky (artiste).

16H15-17H: La part d'ombre d'une image

Conversation entre Alfredo Jaar (artiste) et Ismail Bahri (artiste).

17H30-18H15: La photographie par peinture / la peinture à la lumière

Conversation entre Alexandre Lenoir (artiste) et Taysir Batniji (artiste).

Annulé 18H45-19H30

Programme proposé par Miho Kajihoka avec la collaboration de Laurent Brifo (sound designer). 
 
  


Mouna Mekouar, commissaire d’exposition et critique d’art, s’emparera de la complexité du médium photographique afin de le croiser avec la démarche de différents artistes, qui ont ressenti le besoin de l’intégrer dans leur propre travail. Il y aura donc, au fil des conversations, autant de réponses que de questions posées par les artistes. Formes multiples et plurielles, leurs œuvres sont des émanations directes du réel et/ou des projections intérieures de leur psyché. Elles conditionnent - selon différents modèles de perception - notre capacité à voir et participent à la fabrique de notre regard. Car, selon les situations, ces artistes rendent à l’image sa part d’ombre ; explorent son statut changeant et son ubiquité ; poussent plus loin, encore, ses liens avec l’art, ses limites avec le réel ; mais aussi, explorent les processus d’effacement de l’image par elle-même, jouant ainsi, de son envers mais aussi des phénomènes de dématérialisation.